Paroisse Notre-Dame-de-Lourdes (Vanier)
Accueil
Message page 2
ACCUEILLIR L’AUTRE COMME SI C’ÉTAIT JÉSUS...

Avec le mois de septembre, c’est le début d’une nouvelle année pastorale pour notre communauté paroissiale. Une période où chacun et chacune de nous continuera à assumer sa vocation chrétienne, avec humilité, vigueur et cohérence, selon les talents qui lui sont propres. Ensemble, nous sommes appelés à former le corps du Christ qu’est l’Église (notre communauté paroissiale), car dans le cœur de Dieu chacun et chacune de nous a une place importante. En ce début d’année pastorale, nous sommes tous appelés à être des témoins du Christ vivant au coeur de notre monde.

«Accueillir l’autre comme si c’était Jésus», c’est ce thème qui nous guidera tout au long de cette année 2017-2018 et nous aidera à former une communauté vivante et ouverte, surtout aux nouvelles cultures qui sont une partie importante du visage de notre Église. En ce sens, on ne peut être chrétien tout seul. Dieu se révèle à nous à travers les êtres que nous sommes et constitue ainsi une communauté, la communauté de ceux et celles qui entendent sa Parole et la mettent en pratique dans leur agir quotidien. N’oublions pas que tout être peut porter le Seigneur, le communiquer, le révéler, le partager avec ceux et celles qui, maintenant et aujourd’hui, dans notre communauté, notre famille, ont faim et soif d’une présence accueillante, aimante.

Or, Jésus, dans les Évangiles, nous est présenté comme une personne accueillante et ouverte à tous et à toutes les situations. Comme il a fait à la foule sur le bord du lac Tibériade ou sur la montagne, avec le bon larron sur la croix, aux scribes, à Zachée, à la femme adultère, à la Cananéenne, aux petits enfants autour de lui..., le Seigneur Jésus s’avance, va vers les autres ; il écoute, regarde, touche ; il prend le temps qu’il faut, il adresse des mots de réconfort ; il s’attendrit, il est empathique à la situation de l’autre. Bref, il soulage, guérit, apporte le pardon et la paix. Il redonne de la dignité perdue. Et nous, qui accueillons-nous ? Comment accueillons-nous ?

.....page 2